Qu’est-ce que l’arbitrage international ?

Les différends entre entreprises de différents pays peuvent être réglés par arbitrage international. Apprenez-en davantage sur les avantages et le processus.

Qu’est-ce que l’arbitrage international ?

Comment les entreprises peuvent-elles naviguer dans le processus d’arbitrage international ?

L’arbitrage international est un processus de règlement des différends qui fonctionne de la même façon que l’arbitrage aux États-Unis. Dans l’arbitrage international, les différends sont réglés par un processus spécifique qui comprend un arbitre. Le but de l’arbitrage international est de  » fournir aux entreprises engagées dans des transactions internationales un forum neutre pour le règlement des différends « .

Qu’est-ce que l’arbitrage ?

L’arbitrage est l’un des processus de règlement extrajudiciaire des différends, c’est-à-dire qu’il est utilisé à la place du litige (aller devant les tribunaux). L’arbitrage peut être facultatif, mais de plus en plus de contrats comportent une clause d’arbitrage obligatoire, exigeant que l’arbitrage soit utilisé dans les litiges.

En arbitrage, les deux parties conviennent d’un arbitre qui entend les deux parties et rend une décision. Contrairement à la médiation, la décision de l’arbitre lie les parties.

Comment l’arbitrage international a-t-il débuté ?

Avec la mondialisation croissante du commerce et des affaires après la Seconde Guerre mondiale, la nécessité d’un processus d’arbitrage qui pourrait fonctionner entre les entreprises de différents pays a été reconnue. Un traité appelé Convention d’arbitrage de New York a été conclu en 1959. La Convention de New York a été adoptée par 154 des membres de l’ONU et plus de 65 pays ont participé à des décisions arbitrales.

Depuis lors, d’autres conventions ont été établies. Aux États-Unis, la Federal Arbitration Act comprend la Convention de New York, qui stipule que cette convention « doit être appliquée par les tribunaux des États-Unis. « 

Pourquoi recourir à l’arbitrage international ?

Le principal avantage de l’arbitrage international est qu’il est exécutoire, là où les litiges (affaires judiciaires) entre entités commerciales de différents pays peuvent ne pas l’être. Il est également mis en place avec le consentement des deux parties et les résultats sont gardés secrets dans la plupart des cas. D’autres avantages sont semblables à l’arbitrage aux États-Unis : c’est un processus plus rapide et moins coûteux que le litige.

Comment fonctionne l’arbitrage international ?

Imaginez un différend entre des entreprises de deux pays différents. Quel est le tribunal compétent ? Quelles sont les lois en vigueur dans quel pays ? Dans ces cas, le fait d’avoir un processus neutre que tout le monde accepte facilite grandement le règlement de ces différends entre pays.

Il existe de multiples associations d’arbitrage qui fonctionnent en vertu de la convention de New York ou d’autres conventions. Pour commencer l’arbitrage, une demande d’arbitrage doit être déposée auprès de l’une de ces associations. L’une des plus importantes de ces associations est la Chambre de commerce internationale (CCI) ; nous utiliserons leur processus pour décrire ce qu’il faut faire.

Demande d’arbitrage et réponse. Supposons que vous souhaitez demander un arbitrage sur un problème avec un client dans un autre pays. Vous vous présenteriez à la CPI et déposeriez une demande et paieriez 5 000 $ pour les frais administratifs et les frais de dépôt.

Parmi les informations contenues dans la demande, les parties les plus importantes sont :

  • Vous devez préciser la nature du différend et le fondement de la ou des réclamations.
  • Vous devez indiquer la résolution que vous souhaitez, y compris les dommages pécuniaires s’il y a lieu.

Une convention d’arbitrage entre les deux parties doit avoir été signée. La CPI transmet votre demande à l’autre partie, qui doit y répondre dans les 30 jours.

Devant le Tribunal. Si l’autre partie a des problèmes avec la convention d’arbitrage, ou si elle ne répond pas, la CCI statuera sur ces questions. La CCI exigera également une provision pour frais (la convention d’arbitrage aurait dû préciser comment les frais d’arbitrage doivent être payés ; généralement partagés).

Le Tribunal. Après quelques autres procédures préliminaires et la mise en place du tribunal (un ou plusieurs arbitres), le tribunal commence ses travaux. La plupart de ces réunions se déroulent par téléconférence. Le processus lui-même est souple, fondé sur des ententes entre les parties et le tribunal. Des témoins et des experts peuvent être entendus, ainsi que les parties concernées.

Après le Tribunal. Lorsque le tribunal a rendu sa décision, le calendrier de la sentence finale est fixé et soumis à la Cour internationale d’arbitrage de la CCI.

Comment l’arbitrage international affecte-t-il mon entreprise ?

Si votre entreprise fait affaire avec des fournisseurs ou des clients dans d’autres pays, il est bon d’avoir un contrat avec chacun d’eux qui comprend une clause d’arbitrage. Cet accord vous donne la possibilité de recourir à l’arbitrage si nécessaire, ou de faire en sorte qu’un litige contre votre entreprise soit moins coûteux et moins long qu’un litige entre pays.

Avant d’entamer le processus d’arbitrage international, vous devrez trouver un avocat spécialisé dans ce domaine du droit pour vous aider à vous y retrouver. L’Independent International Arbitration Attorney Network dispose d’une liste d’avocats spécialisés en arbitrage international. Vous pouvez également vous renseigner auprès des grands cabinets d’avocats de votre région pour savoir s’ils ont un avocat spécialisé en arbitrage international parmi leur personnel.

Avertissement : Cet article est un aperçu général du processus d’arbitrage international. Il n’est pas destiné à être complet ni à constituer un avis juridique ou fiscal. Avant de vous lancer dans un arbitrage international, trouvez un avocat spécialisé dans ce domaine du droit.

Like this post? Please share to your friends:
Soba Katura
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: